Loup Uberto, Grenoble

[Larsens contrôlés et poèmes paysans]

Loup Uberto traîne à Grenoble depuis toujours. Découvre qu’il reste à inventer avec les vieux outils, s’émerveille des bidons d’huile et de l’art des poubelles. Passe par la free music, le théâtre-laboratoire, les éclats bruitistes, les archives d’anthropologues, le presque muet puis la chose chantée.

Fonde Bégayer avec Lucas Ravinale et Alexis Vinéïs, se joint au label Le Saule et au 102 rue d’Alembert.

https://soundcloud.com/ubero/sets/paysages-epuises/s-LmgBD

A voir : Jeudi 16 Août, Data-Darmifa: Jour 1

 

1KA, Toulouse

[Performance danse générative a/v interactive abstract electronique]

Digital Butoh, est une performance multi-media qui se développe depuis 2011, en collaboration notamment avec VSRK (duo vidéo-plasticien), Lionel Delteil (robotique) et Fabrice Fourc (programmation).

« Des mouvements du danseur se génèrent des sons, ceux-ci en retour suggèrent une danse spécifique à la personnalité branchée et à la morphologie des sons synthétisés. Un étrange feedback psycho-acoustique se développe alors entre un corps-sensibilité en mouvement et une machine . »

A voir: Jeudi 16 Août, Data-Darmifa: Jour 1

Jour #1 : Datasile

18h : DATA

SÉRIE NOIRE
[Polaratypique théâtre]

CARLA GENCHI
[No Opera]

 

Entrée ≥ 3€ l’un ou 5€ les deux + Adhésion

 

21h00 Trajet Data>Asile

TRANSHUMANCE SONORE

 

 

22h00 : Asile 404

LUCIE LARICQ
[Poèmes enviolonnés]

DEEAT PALACE
[Dark Pop]

TERESA RIEMANN
[Batterie, clavier et voix-flottantes]

+KARLOTTA
[Tarot de comptoir]

 

Entrée ≥ 3€ l’un ou 5€ les deux + Adhésion

 


DATA : 44 rue des Bons enfants 13006

ASILE 404 : 135 rue d’Aubagne 13006

DEEAT PALACE

Marion Camy-Palou est auteure-compositrice-interprète et metteure en scène de théâtre résidant à Paris. Elle suit une formation de comédienne au Conservatoire National de Paris et de musique au Conservatoire du 10e arrondissement à Paris où elle suit une formation initiale de violoncelle et de chant lyrique. Elle aborde conjointement dans son travail le texte, la musique, le mouvement, et l’espace. En parallèle elle est aussi interprète pour des metteurs en scène et des groupes de musique. Depuis 2012, elle réalise des mises en scènes et des performances, et a créé avec Christophe Provincial le label indépendant MUTANTINE RECORD, qui soutient des groupes de la scène avant-pop française et internationale.

——-

DEEAT PALACE prône une dark pop qui apprivoise guitares, synthés, boîtes à rythmes et mur du son, dans une musique réverbérée, entêtante. Marion Camy-Palou compose des chansons lascives dans une veine froide et industrielle, venue de la cold-wave ou des musiques expérimentales dissonantes pour déployer des paysages sonores arides et envoûtants.

 

Lucie Laricq

Lucie débute les grincements au violon dès son plus jeune âge. Après une formation sérieuse dans plusieurs établissements conservatoires (Lille, Orléans, Tarbes), elle entre dans la classe d’improvisation du CNSM de Paris avec Alexandros Markeas et Vincent Lê Quang et participe à de nombreuses masterclasses avec Joëlle Léandre, Edward Perraud, Ramon Lopez, Jean-Luc Guionnet, Frédéric Blondy, Andy Moor…

Cette expérience bouleverse sa vision de la musique et la pousse à explorer les sonorités insoupçonnées de son instrument, à rechercher un langage personnel dans son imaginaire enrichi de l’influence des musiques contemporaines classique, jazz, free, noise, traditionnelles, rock, ainsi que de bruits urbains, de la nature, bref de tout élément sonore permettant de transmettre, traduire, engendrer une émotion humaine.

Depuis elle joue de la musique improvisée ou compose dans diverses formations (La chamade, Bateau-Gens, CAT, Zig-Zag) écrit et « enviolonne » des poèmes qu’elle présente dans un solo, les Poèmes Enviolonnés, se produit en concert avec Host’kestra, avec Michel Louis Blanc, donne des cours et des ateliers autour de la musique et du son dans plusieurs structures (Conservatoires, Fondation Ecureuil pour l’art contemporain..)

Du coup elle pratique également en free lance la sonorisation, l’enregistrement, la manipulation de microphones et d’enceintes, de logiciels audio, de musicien.nes, de danseur.ses et autres énèrgumènes (Parallèlement à son activité instrumentale, elle a effectué un cursus de formation aux métiers du son au CNSM de Paris).

Dans ce domaine elle est active aujourd’hui sur la scène expérimentale, contemporaine et improvisée au sein de France Musique, du collectif COAX (Rétroviseur, Actuum, trio DDJ, Yann Joussein solo), de la Campagnie des Musiques à Ouïr et Denis Charolles, sur le festival Manifeste de l’Ircam, avec la danseuse, chorégraphe et chanteuse Marlène Rostaing (solo Tragôdia ou Thésée-moi), avec l’association L’Onde et Cybèle (festival Rhizomes et La Voix Est Libre), avec le quatuor Béla et le festival Nuits d’été, avec le trio de saxophones graves No Noise No Reduction (production Freddy Morezon).


Actualité

Karlota Alevosía

Pendant les trois soirs d’Enfin Seule, Karlota & ses 21 arcanes investiront un recoin de chaque lieu du festival,

Tarot de comptoir, sur mezzanine improvisée, autour d’une table ou en voiture, le tarot de Marseille s’invite à tous les étages pour cette deuxième édition!

Le Tarot de Comptoir, c’est quoi?
Ce sont des lectures urbaines et itinérantes du tarot de Marseille, accessibles à tous. Des interprétations psychologiques plutôt que divinatoires, toujours sur le ton de l’humour et sans mystères, pour faire le point dans votre vie, ou tester les limites du rationnel. 
Passés par le Canada, la Colombie, les Etats-Unis, ces interprétations sont un mélange de connaissances autour des archétypes de l’inconscient (C.G Joung), l’école de tarot de Jodorowsky, ainsi qu’une grande part d’ intuition.

Suivez-la, ici : https://www.facebook.com/karlotarotdecomptoir/
Et avec le collectif Wild Pussy: https://www.facebook.com/wildpcollectif/
Mais aussi, avec le collectif Marseillais, « Pose ton Sheitan », qui organise des soirées mêlant tatouages, piercings, massages et tirages de cartes: https://www.facebook.com/posetonsheitanmars/