Raphaëlle Bouvier

[La Dame & la Licorne]

Poésie muette/ Magie libre

Scéance pour une personne, au jardin.
“À l’origine de ces séances performatives, à mi-parcours entre l’acte poétique, le chamanisme de boulevard et la vraie consultation de voyance, il y avait ma volonté de lire l’avenir dans des boules de geisha.
Mais après réflexion, et aveu à moi-même que je ne savais pas prédire l’avenir, je me suis dit qu’il fallait renoncer à l’interprétation. J’ai donc mis en place un protocole grâce auquel les gens pourraient fabriquer eux-mêmes leur propre soin magique.
Il s’agit donc de laisser tomber la parole (dans tous les sens du terme) ; de donner aux spectateurs la possibilité de s’arrêter quand bon leur semble ; de créer un espace d’intimité totale, de générosité pour l’autre. Pour prendre soin des désirs, brûler les peurs, et voir ce qui se passe.”


Raphaëlle Bouvier a créé en 2012 le Détachement International du Muerto Coco, avec Maxime Potard. Ils travaillent sur la poésie sonore, contemporaine, ses extensions vocales + musicales + plus ou moins spectaculaires. Elle s’intéresse aussi à la magie, depuis toujours. Chamanisme de potager et incantation aux Chevaliers du Zodiac sur balançoire. Elle est alto, elle parle espagnol, elle pratique l’écriture d’investigation poétique et documentaire, elle aime les forêts, les rivières, et les gens, globalement. Elle écrit des textes, premières publications parues en 2015 et 2016 (aux Cahiers du CIPM / chez MaelstrÖm « et si vous croyez assez, peut-être il y aura un poney » / dans la revue Nioques, extrait du « Journal d’une disparition » / chez Collectif Bêta « Généalogie d’une histoire ratée » / et aussi une database poétique co-écrite avec Maxime Actis : https://sansvouloirvousoffenser.wordpress.com/)


Le site des MuertoCoco: https://muertococo.jimdo.com/