2016

En solo soit,
assois le crépitement sur le seuil,
à soi la scène,
le bruit urbain en souterrain,
la multitude grouillant au loin.

Seul dans les câbles où se mêlent nos multiples.
D’enfant seul aux folies des pairs.

Ça se joue à plus d’une corde & rebondit dans les prises,
Entre les murs et les traversées urbaines,

Réclame la voix / possède le silence entre les décibels.

D’autres teasers ici : http://vimeo.com/enfinseul

Et le site de l’édition 2016