Annabelle Verhaeghe

Je suis née peu après l’explosion de Tchernobyl.

Je fais des performances, des films, de la peinture à l’huile, des mobiles de chimères, des sons, des installations, et écrit de la poésie contemporaine.

En fait tout ça, c’est lié, c’est de plus en plus un ensemble, que j’ai clarifié pour vous ici en en sélectionnant les best off (très subjectivement).

J’ai pratiqué l’écriture de textos poèmes auprès d’une fluctuante centaine d’abonnés (2010-2014).
Avant 2010, j’ai fait des études : licence cinéma, master mise en scène et dramaturgie et Compagnie d’entrainement (formation pro au jeu).

Volontairement polymorphe, je veux poly-diffuser (car diffuser est un très beau mot : on diffuse de la lumière, des idées, des sentiments, des sons) et poly-questionner.

Je crois à la nécessité du doute et aux mondes parallèles.

Je travaille parfois avec le Muerto Coco, Anna Fagot, David Soriano, Sylvain Courtoux, Benoît Toqué ou Ludovic Girard. En général, ça se passe bien.

J’organise ou je participe à des performances (Z.A.L., festival d’art panique Parade!, festival Entre chien et loup, Marché de la poésie de Paris, Asile 404, Inédits du CIPM, Hors-lits…), je suis présente dans des revues/livres collectifs (Hypogée, Tapin2, Lorem Ipsum, Infusion, Comme en poésie, F.P.M., Mutantisme Patch 1.2, Chuinte 1 et 2 des éd. Cabane) et j’ai exposé peintures, vidéos et installations dans les Galeries Susini et Paradis notamment (art contemporain).

Je suis membre LPO. Vous savez, la fameuse Ligue pour la Protection des Oiseaux.


 

Blog : http://fioregale.vefblog.net/